La confession - 2

Publié le par Alix

 

Comment faire pour que ma petite mère chérie ne me demande plus une chose pareille ?

Facile : être moi.

J’ai profité de l’occasion pour me défouler un p’tit coup.

Tant qu’à faire.

Voilà ce que je lui ai sorti :

- Ouarch ! Par où commencer ? Bon. Ma mère est une nympho qui n’a pas d’autres buts dans la vie que de chasser l’homme, ne pensant qu’à son prochain lifting, surtout, surtout sachant bien et obstinément me pourrir la vie comme elle vient de le faire en m’envoyant vous voir. Vous savez, mon frère Dylan, oui il s’appelle Dylan comme Bob le chanteur, une lubie de ma mère encore, donc oui Dylan est un instable courant après tout ce qui porte au dessus du genou, dans le genre féminin vous voyez, incapable de se caser où que ce soit, comptant sur son unique sœur pour lui tenir la main. Et moi, imaginez ce qu’a pu être ma vie hein ! Avec un bagage familial comme celui-là ! Bien oui, je vis avec le sosie de Brad Pitt que je trompe inlassablement avec mon voisin mais ce n’était pas l’premier !

Mais qu’est-ce que je fous là moi ? Mais purée avec tout le respect que je vous dois et que j’ai pour votre profession heu vocation heu… Enfin avec tout ça quoi, est-ce que je rêve ou bien est-ce un cauchemar dont je ne me sortirai jamais ? Est-ce que je ne devrais pas aller foutre deux claques à ma mère plutôt ? Bah non je sais : pas possible. Mental peut-être ? C’est autorisé vous pensez ? Des fois, j’me balade dans la rue et là ! Croyez-moi si vous voulez, je vois un type, mum pas mal on dira, et puis j’ai comme une envie de me l’attraper, c’est plus fort que moi ! Quand j’vous ai vu, ça m’a fait le même effet, dingue non ? L’effet que vous produisez sur moi. Mais bon, soyons raisonnable. Pensez à toutes ces femmes écoutant votre sermon chaque dimanche ! Ha bah oui !!! Quelle idiote je fais ! J’comprends mieux maintenant pourquoi ma mère ne manque pas une messe ! Hé Hé celle-là !

Je vous jure... Je ne suis pas si mauvaise que ça.

Moi ! Du moment que je me sens à l'aise dans mes baskets, tout va bien et c’est pas un curé qui va me dire ce que j’ai à faire… Sans vous offenser.

Sûr ! Je ne pense qu’aux doux plaisirs de l’existence. Et alors ? Dites ? C’est normal Docteur… ? Heu mon père, vous m’écoutez ?

 

Silence.

 

Quoi ! C’est pas c’qu’il fallait dire ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
4largo => elle fait ce qu'elle veut ... non mais !<br /> Alix => merci donc pour ton petit comm' chez moi ... très sympa ici également !<br />  
Répondre
A
je fais des ptits tours un peu partout Mooonsieuuur !
Répondre
4
Tu serais pas en train de faire le tour de ma blogroll ???
Répondre
A
Francis : Ben oui quand même ! Je t'assure !
Répondre
F
 <br /> Des curés, il y en a encore ?<br /> <br /> Je te souhaite un bon après-midi.<br /> <br />  <br />
Répondre