Ainsi va la Vie

Publié le par Alix

 

Pour info : je continue mes séances chez le psy, ça me fait un bien fou. Et puis :

Sandra se marie.

 

Avec son beau 24 cm. Mariage en grande pompe (je déteste) mais pour Sandra, oui, c’est le plus beau jour de sa vie.

Un 24 cm ça ne s’épouse pas tous les jours hein ! Même s’il est étranger et que ce mariage lui permet d’accéder à la nationalité Française, on s’en fout, l’important est que Sandra soit heureuse.

 

Ce matin à 10 heures, rendez-vous à la mairie : petites mesdames en chapeau et robe de mauvais goût, petits messieurs en costume, noeud papillon. Sur le parvis de la mairie, ça papote, ça piaille, ça se retrouve depuis vingt ans car avant aucune raison de se revoir et aucune affinité, ça se regarde, ça dit même des mauvaises choses sur un tel ou une telle et puis on s’assoie comme de bons enfants dans la salle de mariage.

 

Je suis en robe mauve de demoiselle d’honneur froufrous à gogo, tout comme Nathalie et Margaux, assises à mes côtés. Margaux pleure.

- Sèche tes larmes. A fait Nathalie. Ce n’est qu’une formalité après tout ! C’est quoi le mariage à part une grosse supercherie ?!! Hein !

 

Olivier est très beau aujourd’hui, en smoking gris clair, chemise blanche, je le regarde du coin des yeux, il me fait :

- Ça te donne pas envie ? A toi ?


 

RAAAA je savais qu’on y arriverait un jour !!!


 

- Bah heu ! J’ai répondu d’un air interloqué. Pourquoi tu veux te marier, toi ?

- C’est une idée…

 

Je pensais à Franck et je me disais : c’est quoi le plus important après tout ? Me marier ? Me caser définitivement ? Ou bien rester comme je suis en ce moment ?


 

Aucune réponse ne vint en mon esprit confus.


 

Le maire, type bouboule, regarde les futurs mariés de ses yeux billes galaxie, il est bien gras, un air vicieux… Je l’imagine dans son bel appartement de Neuilly sur seine, bien assis dans sa vie de luxure.

 

Le marié est magnifique tout en bleu flash (quelle idée!), Sandra le fixe amoureusement.

Mariage expéditif. J’ai horreur de ça. Pourquoi ne pas prendre le temps de vivre le plus beau jour de sa vie. Mais le maire s’en fout, l’adjoint s’en fout, tout le monde s’en fout.

 

J’entends un OUI du 24 cm, vient le tour de Sandra qui nous regarde, je lui fais un OUI de la tête.

 

Là-dessus, Olivier m’attrape la cuisse fermement et me sort d’un air de chien battu presque larme à l’œil :

- Et toi, Alix, belle Alix, veux-tu m’épouser ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Et bien, te voilà encore dans de beaux draps ma pauvre... Courage !
Répondre
C
et alors??
Répondre
E
Alors ? Alors ??
Répondre
S
Ouh la la... ouh la la... La belle Alix va-t-elle se faire coincer ?
Répondre
M
Non !!! pas toi Alix tu vas pas tomber dans le panneau avec un 22,5 cms ...
Répondre